Journée Monidale de l'Habitat, Bertoua 2022

Projet de construction de la Voie de Contournement de Yaoundé

Le MINHDU lutte contre la Corruption

Cliquez ici pour plus de détail

Concours national « Villes Propres » : Pour des villes Camerounaises résilientes et durables

696 mots |  

3

  | 

Le concours ‘’Villes Propres’’ est sans aucun doute l’un des moments les plus fort de la célébration de la JMH. L’avènement prend corps dès l’arrivée du Ministre Célestine Ketcha Courtes à la tête du Ministère de l’Habitat et du Développement Urbain (MINHDU). Lancée en 2019 sous la dénomination ‘’Quartiers Propres’’ parce que mettant en concurrence les seuls quartiers de la ville de Yaoundé, il s’élargi en 2020 en mettant en rivalité les communes des villes de Yaoundé dans le Centre, de Douala dans le Littoral et de Limbé dans la région du Sud-Ouest. En 2021 c’est l’ensemble des 360 communes de notre pays qui est sur la ligne de départ. En 2019 le vainqueur était le quartier Melen6 dans la Commune d’arrondissement de Yaoundé VI avec une cagnotte de 5 millions FCFA, en 2020 les trois vainqueurs sont par ordre La commune de Limbé 150 millions, Douala 2ème 75 millions et Yaoundé 5ème 50 millions. En 2021 c’est la commune d’Ebolowa 2ème qui est le grand vainqueur pour une enveloppe de 100 millions suivi de la Commune de Douala 2ème 85 millions et Buea avec 75 millions ; Il faut souligner qu’à partir de 2021 les 10 communes finalistes sont récompensées. En 2022 le trio de tête est composé de Yaoundé 5ème avec 100 millions de FCFA, suivi de Garoua 2ème 65 millions et Bertoua 1er 50 millions Concernant le sacre de la Commune d’arrondissement de Yaoundé V en 2022, il faut saluer la récompense de l’endurance. Classé 3ème respectivement en 2019 et 2020, la commune d’arrondissement de Yaoundé 5ème va reculer en 2021 pour occuper le 4ème rang. 2022 est le couronnement de plusieurs années d’effort.

En effet, l’annotation du concours ‘’Villes Propres’’ tient en compte plusieurs paramètres.  En un, parlant de la propreté, l’on évalue non seulement les routes mais aussi les établissements scolaires, formations hospitalières et les marchés. Le volet esthétique n’est pas en reste avec en deux, le pavoisement et le badigeonnage des bordures de rues, décorations des rues, élagage des arbres. En trois nous avons l’existence des équipements d’assainissement soit la présence des unités de
traitement et de valorisation des déchets. On évalue encore en quatrième position, l’entretien des rivières des cours d’eau et des caniveaux en termes de fréquence trimestrielle de nettoyage, débroussaillage et curage. En cinquième position, l’implication des services de la Commune avec le moyen de communication utilisé pour sensibiliser la population, l’existence d’un programme hebdomadaire dédié à l’assainissement de la commune et le pourcentage du budget communal dédié à l’assainissement. La suite en sixième position concerne la participation citoyenne, c’est-à-dire le taux hebdomadaire de participation des populations. Enfin l’implication des services de la Commune dans la lutte contre les maladies tels que le Paludisme, COVID 19, Choléra et autres à travers le nombre annuel de campagne de dératisation, désinfection, désinsectisation et de sensibilisation effectuées.

Le concours Villes Propres est une initiative du Ministère de l’Habitat et du Développement Urbain qui s’inscrit dans le cadre de l’implémentation de la Campagne nationale d’hygiène et de salubrité lancée par le Premier Ministre Chef du Gouvernement

De manière spécifique, il est question :

 D’organiser au niveau de chaque département un concours visant à sélectionner la Commune la plus propre ; ensuite sélectionner la Commune la plus propre de la Région. Il est question à long terme de :
– Sensibiliser et mobiliser les acteurs pour les opérations d’entretien des espaces urbains et du     cadre       de vie       ;
– Promouvoir et pérenniser les initiatives locales en matière d’hygiène et de salubrité ;
– Renforcer la participation collective des acteurs, entre autres, élus locaux, autorités traditionnelles, société civile et population, dans l’entretien et la préservation des espaces urbains.

Classement général des 10 communes les plus propres du Cameroun en 2022 :

  • Commune de Yaoundé 5 (Centre) : 100 millions
  • Commune de Garoua 2e (Nord) 65 millions
  • Commune de Bertoua 1er (Est) : 50 millions
  • Commune de Bafoussam 2e (Ouest) 45 millions
  • Commune de Nkongsamba 1er (Littoral) 40 millions
  • Commune de Mayo Darlé (Adamaoua) 30 millions
  • Commune d’Ebolowa 2e (Sud) : 30 millions
  • Commune de Limbe 1er (Sud-Ouest) 30 millions
  • Commune Yagoua (Extrême Nord) 30 millions
  • Commune de Nkambe (Nord-Ouest) 20 millions
  • Prix spécial résilience : Bamenda (Nord-Ouest) 20 millions

0 commentaires

Soumettre un commentaire

les plus consultés

à lire aussi

Avis d’Appels d’Offres

Emmission le Citadin

Ne ratez pas notre émission hebdomadaire du Samedi
qui sera diffusée sur la radio POSTE NATIONAL 94.0 FM dès 16h30

Abonnez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

vous êtes abonné avec succès !