Journée Monidale de l'Habitat, Bertoua 2022

Projet de construction de la Voie de Contournement de Yaoundé

Le MINHDU lutte contre la Corruption

Cliquez ici pour plus de détail

Fluidification de la circulation dans la ville Yaoundé

510 mots |  

2

  | 

Dans une démarche participative, ces vendeurs sont invités à se regrouper en association pour accompagner les pouvoirs publics dans la recherche des solutions à leurs problèmes et la Communauté Urbaine instruite de déboucher lesdits collecteurs. A la Montée qui longe l’Immeuble  »Hollando », les gravats amoncelés sont enlevés sur instruction de Mme le Ministre, après son passage.

En rapport avec la situation des parkings, s’inspirant de celui situé au Carrefour situé non loin de la Direction Générale des Impôts et du Commissariat Central, la Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain (MINHDU) invite la Communauté Urbaine à créer d’autres espaces pareils et des toilettes publiques.

Au Carrefour Etoa Meki où il n’existe pas de trottoir, Célestine Ketcha Courtès insiste sur la nécessité d’agrandir la chaussée et d’aménager des voies secondaires, afin de rallier plus aisément le Carrefour Elig Edzoa, pour lequel une étude en vue de la création d’un échangeur est en cours.

Toujours pour une meilleure fluidification de la circulation, la patronne du département ministériel en charge des questions urbaines instruit des réflexions pour la situation des Carrefours Texaco et Mobil Omnisports, et Carrefour Total Ngousso envahis pour certains par les motos-taxis et les vendeurs à la sauvette. Ici, Mme le Ministre ordonne à la Communauté Urbaine et au propriétaire de cette station-service de créer un hangar.

A l’escale du marché d’Etoudi, Mme Courtès prend connaissance des conditions difficiles dans lesquelles travaillent les commerçants et ordonne à la Communauté Urbaine de trouver des solutions aux problèmes liés à l’assainissement, au drainage des eaux et à l’électrification.

La descente sur la route du quartier NKolmesseng permet à Mme Courtès de constater son état de dégradation avancée et d’annoncer le début de son arrosage dès le lendemain et pendant plusieurs jours, pour atténuer l’épaisseur de la poussière. Une opération pour laquelle les riverains sont appelés à prendre le relai, en attendant le lancement imminent des travaux de réhabilitation, dont l’une des sources de financement est le Projet de Développement des Villes Inclusives et Résilientes (PDVIR). C’est le même constat de dégradation de la chaussée que la MINHDU fait à la gare routière du Carrefour du lieudit Mokolo  », pris d’assaut par des conducteurs de motos-taxis. S’adressant à ces derniers, le message est identique à celui véhiculé à leurs collègues rencontrés sur les autres sites critiques : « œuvrez à la facilitation de la mobilité en réduisant les embouteillages, à l’origine entre autres, de la perte énorme de temps et de la pollution ». Après l’entrée des Brasseries du Cameroun, la dernière halte du cortège ministériel est observée au Marché Mvog Mbi. Ici, après avoir pris connaissance des difficultés qu’ils rencontrent quotidiennement dans leur cadre de travail, Mme Courtès invite les commerçants de ce marché, à l’image de ceux du Marché d’Etoudi et des vendeurs à la sauvette de l’Avenue Kennedy, à des rencontres programmées le samedi 19 janvier 2019 dans son Cabinet. Une séance de débriefing et un exposé sur le projet de création du Bus Rapid Transit( BRT) à Yaoundé viennent mettre fin à cette descente sur le terrain.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

les plus consultés

à lire aussi

Avis d’Appels d’Offres

Emmission le Citadin

Ne ratez pas notre émission hebdomadaire du Samedi
qui sera diffusée sur la radio POSTE NATIONAL 94.0 FM dès 16h30

Abonnez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

vous êtes abonné avec succès !