indicateurs-urbains

 

iccasulogo

Emission Le Citadin

Emission Le Citadin

Webmail-MINHDU

Intranet (Personnel)

1000 logements SIC à Douala d'ici 2011 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Cellule de la Communication   
Mercredi, 10 Février 2010 16:57
Le lotissement Maetur de Mbanga-Bakoko, situé à l’entrée est de la ville de Douala a servi de cadre le mardi 09 février 2010 à la pose de la première pierre du projet pilote de construction de 1000 logements sociaux par la Société immobilière du Cameroun (SIC). C’était sous la présidence du Ministre du Développement Urbain et de l’Habitat, Clobert Tchatat et, en présence du Ministre des Domaines et des Affaires foncières, Jean-Baptiste Béléoken, du Ministre Délégué au ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, du Secrétaire d’Etat aux Travaux Publics et du gouverneur de la Région du Littoral, Fai Yengo Francis. Dans son mot de bienvenue, Fritz Ntonè Ntonè, Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala a salué le programme de construction, à l’échéance 2013, de 4500 logement dans sa cité. Un programme qui marque un pas de plus pour le renouveau de la capitale économique sur qui se lève « une nouvelle ère ».
 
Mbanga-Bakoko, avec sa cité SIC, l’hôpital gynéco obstétrique et le stade omnisport en vue devient le nouveau pôle urbain de Douala. Saisissant cette opportunité, le Ministre Tchatat a invité les PME du secteur de l’habitat à se professionnaliser pour s’impliquer dans un marché de plus de 360 milliards de FCFA en quatre ans. Il a par ailleurs rappelé l’obligation qui incombe à la Maetur (Mission d’aménagement et d’équipement des terrains urbains et ruraux), à la SIC et au Crédit Foncier (CFC), celle de « renouer avec la culture de résultat indispensable au succès ». Dans son propos le Directeur Général de la SIC, Boniface Ngoa Nkou a eu à présenter le projet de Mbanga-Bakoko étalé sur 15 hectares pour un coût de 13 milliards de Francs CFA. Le programme prioritaire 2010-2013 de construction de 10 000 logements sociaux et d’aménagement de 50 000 parcelles se présente ainsi qu’il suit : 4 500 unités d’habitation dans les villes de Yaoundé et Douala ; 800 unités d’habitation dans les chefs lieux de Région autres que Yaoundé et Douala ; 150 unités d’habitation dans les villes industrielles de Limbe, Edéa et Kribi ; 150 unités d’habitation dans les villes universitaires de Dschang, Bangangté et Soa ; 300 unités d’habitation dans les autres chefs lieux de départements.
Mise à jour le Mardi, 16 Février 2010 09:34
 

Videothèque

Usagers

Vente des logements

logementsocio-2015

Sondage

Parmi les problèmes suivants, lequel vous préoccupe prioritairement
 

Fil RSS

Statistiques

Pages vues : 2681955