indicateurs-urbains

ICCCASU II

 

iccasulogo

Emission Le Citadin

Emission Le Citadin

Webmail-MINHDU

Intranet (Personnel)

Shelter Afrique : vers une diversification des sources de financement de la construction des logements PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Cellule de la Communication   
Jeudi, 13 Juillet 2017 14:33

Telle est l’une des principales recommandations du Symposium de Shelter Afrique (Société pour l’Habitat et le Logement Territorial en Afrique), couplé à la 36ème édition de l’Assemblée Générale de cette institution, dont les travaux se sont déroulés du 03 au 07 juillet 2017 à Victoria Falls au Zimbabwé. De fait, il est permis à l’institution panafricaine de financement du logement de procéder à la recherche et à la diversification de ses sources de financements pour soutenir les programmes de construction de logements en général et surtout de logements sociaux dans les pays membres; et permettre la croissance soutenue et durable de ladite institution. De ce symposium, il a été aussi retenu l’instauration d'une nouvelle gouvernance au sein de Shelter Afrique, caractérisée entre autres par la compétence, l’efficacité, l’efficience, la transparence et la probité; et de renforcer les mécanismes de contrôle interne de l’institution.

 

S’agissant de l’Assemblée Générale, il est retenu entre autres, l’amendement des statuts de Shelter Afrique notamment par l’augmentation du capital social de l’institution qui passe de 300 millions à 01 milliard de dollars américains. En bonne place aussi, l’adoption d’une nouvelle grille de répartition des taux de souscription au capital comme suit: 40% pour les Pays Africains membres et actionnaires de catégorie; 30% pour les organisations et institutions régionales, telles que la Banque Africaine de Développement (BAD) et l’African Reinsurance Corporation; et enfin 30% pour les actionnaires de catégorie C, constitués des pays, organisations ou institutions non-Africaines. Les pays membres doivent payer leurs arriérés de contribution au capital souscrit, afin d’éviter la faillite de Shelter Afrique qui pourrait intervenir en 2017, le cas échéant. Il est aussi prévu la tenue d’une part, d’une Assemblée Générale extraordinaire au Maroc dans les tout prochains mois, afin d’examiner et d’adopter les mesures de redressement d’urgence ainsi que la stratégie de relance de Shelter Afrique. Et d’autre part, de la 37è et de la 38è Assemblées Générales respectivement en Tanzanie en 2018, et au Maroc en 2019.

Au plan individuel, le contrat de Monsieur OLUFEMI Henry ADEWOLE, actuel Directeur Général par intérim de Shelter Afrique, au Poste de Directeur Général de l’institution, pour une durée d’un an à compter du 1er juillet 2017, a été validé. En outre, M. MISSI Jean Paul, Directeur Général du Crédit Foncier du Cameroun, a été réélu pour une période de 03 ans, au prestigieux Poste d’Administrateur du Groupe 5 regroupant 10 autres Etats membres (Bénin, Congo, RD Congo, Cameroun, Gabon, Niger, Madagascar, Ile Maurice, Seychelles, Sao Tome & Principe). Ce dernier est par ailleurs, l’actuel Président du Conseil d’Administration (PCA) de Shelter Afrique.

La journée du vendredi 07 juillet 2017 a donné lieu à une excursion sur un site d’un promoteur immobilier privé Zimbabwéen, dont le projet est mis en œuvre dans le cadre d’un Partenariat-Public -Privé (PPP); l’Etat Zimbabwéen ayant contribué notamment à travers la mise à disposition du foncier et la prise en charge partielle des VRD.

La 36è édition de l’Assemblée Générale de l’institution Panafricaine de financement du logement s’est tenue dans un contexte particulier marqué: premièrement, par une grave crise financière secouant l’institution, et elle-même consécutive à des problèmes de gouvernance interne ayant conduit au limogeage du Directeur Général sortant; et deuxièmement, par la mise en œuvre du nouvel Agenda Urbain Mondial adopté à Quito en Equateur en octobre 2016, lors de la 3è Conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable (HABITAT III), qui a placé le logement au cœur de la problématique d’urbanisation durable; et qui appelle de Shelter Afrique, un nécessaire redéploiement stratégique lui permettant de jouer pleinement le rôle de catalyseur des politiques publiques de production en masse des logements dans notre Continent.

Mise à jour le Lundi, 17 Juillet 2017 12:21
 

Videothèque

Usagers

Vente des logements

logementsocio-2015

Sondage

Parmi les problèmes suivants, lequel vous préoccupe prioritairement
 

Fil RSS

Statistiques

Pages vues : 2099733