indicateurs-urbains

Emission Le Citadin

Emission Le Citadin

Webmail-MINHDU

Intranet (Personnel)

Construction des cités municipales au Cameroun : 10 milliards F CFA disponibles PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Cellule de la Communication   
Mercredi, 23 Juillet 2014 12:58

« Les Collectivités Territoriales Décentralisées sont…invitées à saisir l’opportunité qui leur est… offerte pour augmenter et améliorer l’offre de logements dans leurs circonscriptions respectives.. » Cet appel est celui lancé ce mardi 22 juillet 2014 à Yaoundé, par le Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, Jean Claude Mbwentchou, à l’ouverture de l’atelier de sensibilisation et d’imprégnation des maires au Programme de construction des cités municipales (PCCM). C’était en présence de la Ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires Foncières, Jacqueline Koung à Bessikè, de Marie Rose Dibong, Secrétaire d’Etat en charge de l’Habitat, des Directeurs Généraux du Crédit Foncier (CFC) du Cameroun et du Fonds Spécial d’Equipement et d’Intervention Intercommunale (FEICOM), ainsi que de nombreux maires et autres responsables de l’Administration et des ordres professionnels.

 

 

Le premier exposé a permis aux participants de découvrir que le PCCM, fruit de l’accord de partenariat signé en avril 2013 entre le CFC, le FEICOM et l’association Communes et Villes Unies du Cameroun, est né de la volonté des pouvoirs publics de résorber le déficit en logements dans les villes (particulièrement secondaires) de notre pays, estimé selon certaines statistiques à plus d’un million d’unités. Il dispose d’une ligne de crédit d’un montant de 10 milliards F CFA, ouverte par le Crédit Foncier du Cameroun en faveur du FEICOM, pour une durée de 25 ans et cible prioritairement les communes des zones urbaines et périurbaines peuplées d’au moins 10 000 habitants, abritant des universités ou des activités économiques et industrielles induisant une forte demande de logements. Ce programme repose sur quatre critères : la transparence, la responsabilité, l’équité et la flexibilité.

Au cours de cette rencontre, les participants ont aussi été édifiés sur les critères d’éligibilité à ce programme (dont le plan d’affaires) et la mise à disposition des terrains du PCCM, la parcelle choisie pour les logements devant être sécurisée à travers un titre foncier. Sur ce deuxième aspect, à cause de la vétusté de l’ordonnance n° 74-1 du 6 juillet 1974 fixant le régime foncier au Cameroun, les participants ont fortement suggéré l’accélération de la réforme foncière en cours.

Mise à jour le Jeudi, 31 Juillet 2014 10:04
 

Videothèque

Usagers

Vente des logements

logementsocio-2015

Sondage

Parmi les problèmes suivants, lequel vous préoccupe prioritairement
 

Fil RSS

Statistiques

Pages vues : 3159018