Journée Monidale de l'Habitat, Bertoua 2022

Projet de construction de la Voie de Contournement de Yaoundé

Le MINHDU lutte contre la Corruption

Cliquez ici pour plus de détail

Présentation

Contexte de création


Le Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) constitue pour le Cameroun le plus important programme d’annulation et de reconversion de sa dette extérieure. La France a décidé au travers de ce mécanisme innovant, d’un effort bilatéral additionnel à l’initiative PPTE. Le mécanisme prévoit que les remboursements que l’Etat camerounais effectue, au titre des prêts concédés, lui soient reversés pour financer des programmes de lutte contre la pauvreté et de soutien à la croissance économique.

Dans cette logique le Programme C2D a connu trois phases (2006, 2011 et 2016), incluant des interventions et des investissements dans de multiples secteurs : agriculture, santé, éducation, justice et police, drainage, etc., et notamment le Développement Urbain, qui, après avoir visé les villes de Douala et Yaoundé, a été étendu aux Capitales de Région, sous le titre « C2D Urbain Capitales Régionales » avec pour principal objectif l’amélioration durable de l’accès des populations urbaines aux services de base dans les villes de Bafoussam, Bertoua et Garoua (C2D 2011 « Capitales Régionales 1 ») puis Bamenda et Maroua (C2D 2016 – «Capitales Régionales 2 »).

Missions et Domaines d’activité


Le Programme est dédié d’une part à la réalisation des Investissements Prioritaires (PIP) concernant les infrastructures, les Equipements Marchands, les Services Urbains, l’amélioration du Cadre de Vie et d’autre part au renforcement des capacités des Maîtrises d’Ouvrage locales.

Sur le plan technique et opérationnel, le programme est logé au MINHDU, avec un certain nombre de prérogatives confiées aux CTD bénéficiaires par l’intermédiaire des actes de rétrocession dans une perspective d’appui à la décentralisation.

Cibles


La cible du programme est constituée des populations des villes de Bafoussam, Bertoua et Garoua pour ce qui est de 2011 « Capitales Régionales 1 » ainsi que celles de Bamenda et Maroua pour « Capitales Régionales 2 »

Les Réalisations